22

La devinette du jour

L’étudiant mexicain moyen ne connaît qu’un(e) artiste français(e). Qui est-ce ?


Indice : à ma grande surprise, ce n’est pas Thierry Amiel.

Réponse dans deux ou trois jours. Le ou les gagnants remporteront un chaleureux “bravo”.

0

Université française vs. Université mexicaine – Round 3

En France, en cours de philosophie, le prof nous apprend en général “le moi, le surmoi et le ça” chez Sigmund Freud.

Au Mexique, on y apprend où trouver la meilleure tequila et les meilleures pièces de viande.

Le Mexique a vraiment quelque chose en plus.

1

Sancho Lista, Art. 32 : Trouver la traduction de “High Five!” en mexicain

“Choca lo cinco!”

Pour celui qui est sûrement l’article le plus inutile de notre Sainte Liste, nous avons été un peu déçus. En fait, les mexicains, pour traduire “High Five!”, utilisent… “High Five!”

Mais on a pu obtenir un peu plus de leur part : en effet, ils leur arrivent de dire “Checa lo cinco!”, qui peut se traduire par le très français (et non moins ringard) “Tape-m’en cinq!”

2

Le Red Mosquito

Ce week-end, nous avons fait notre première sortie dans “le monde de la nuit” (prononcez nuite, à la mexicaine). Et pour ce moment forcément important de notre année, des amis mexicains nous ont emmené au Red Mosquito, un bar qu’on pourrait qualifier de “rock’n'roll”.

Même si nous n’étions pas de grands fans de rock, nous avons aimé, parce qu’il y a une vraie atmosphère, avec plein de petites tables serrées autour d’une scène où un groupe (avec un chanteur mexicain aux cheveux longs. A éviter.) a enchaîné les reprises de tubes des années 80-90, de Pink Floyd à Queen, en passant par un peu de rock mexicain (A éviter aussi).

Avec Lisa :)

Après une petite heure de concert, place à la session dance. Et là, stupeur : la première chanson à passer… Alors on danse, de Stromaé. La sensation d’entendre une voix française venir de toutes parts alors qu’on baigne dans la langue espagnole est particulièrement spéciale (et jouissive). D’autant plus qu’entendre des dizaines de mexicains crier des paroles françaises est plutôt improbable…

Pour ceux qui ne connaissent pas : Stromae – Alors On Danse


Ensuite, le DJ s’est occupé de mettre le feu en s’habillant comme un membre des Daft Punk (encore des français!) pendant qu’il passait quelques uns de leurs morceaux.

Pour synthétiser un peu tout ça, je dirais que ce bar est un bon plan, dans le sens où il propose une vraie atmosphère rock’n'roll (j’ai envie de m’auto-tuer, on dirait un critique de cinéma). Et je n’aurais jamais cru dire ça, mais le fait que les mexicains puissent fumer à l’intérieur des établissements publics influe positivement (!) sur l’ambiance.

Quentin

5

Mon nouveau Nokios 1616

Quand je suis parti au Mexique, j’ai pris la décision de laisser mon iPhone derrière moi…
Heureusement, mon nouveau téléphone m’ouvre de nouvelles perspectives. Et j’écris même mes textos à l’ancienne.

Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez ici !

0

L’expression du jour

“De l’autre monde.”

C’est l’une des expressions favorites de Lisa, notre amie française. Elle permet de qualifier quelque chose d’extrêmement ringard, ou alors d’absolument fantastique.

Exemple :

Lisa, devant un concert des Black Eyed Peas à la télé : “Fergie (la chanteuse des Black Eyed Peas) a un corps magnifique, mais elle a vraiment une gueule de l’autre monde.”

Dans ce cas, vous l’aurez compris, en qualifiant le “visage” de Fergie, Lisa a utilisé cette expression au sens premièrement exposé ci-dessus.

3

La Ligue 1 en direct… et en arabe.

Même en voyage au Mexique, je ne pouvais me résoudre à rater la Ligue 1. Et si j’ai de bonnes chances de voir quelques affiches de Ligue des Champions sur la télé américaine, j’avais à peu près – 10000% de chances de trouver un Dijon-Lyon sur le câble mexicain.

Alors, j’ai choisi l’option illégale streaming.

En toute objectivité, les commentaires étaient meilleurs que ceux de Christian Jeanpierre et Bixente Lizarazu.

Malheureusement, la Ligue de Foot Professionnel a supprimé ma vidéo, qui représentait une menace internationale quant au respect des droits TV. Ne vous inquiétez pas, je me suis arrangé avec le FBI et Interpol, les poursuites ont été abandonnées.

Crédits photo : OLWEB.fr

2

L’expression du jour

“Comme-ci comme-ça, Moulin Rouge.”

Un ami mexicain, connaissant quelques mots de français, pour me faire comprendre qu’une fille de l’université n’était “pas très fréquentable”. J’adore.

3

L’origine de tout

S’il y a bien une origine au nom que l’on s’est auto-attribué, Los Sanchos, là voilà :

C’est après avoir vu cette vidéo que, pour nous, tous les mexicains typiques, avec la moustache, le chapeau et tout ce qui va avec sont devenus… des Sanchos.

Alors big up à notre papa.

Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez ici.

0

León, petit tour en ville

Lors de notre premier week-end à León, nous sommes allés faire un petit tour en ville, en passant notamment par le centre historique et la Plaza Mayor, notre “Part-Dieu” à nous.

Vous pouvez retrouver un album contenant quelques photos de cette belle ville qu’est León, en cliquant ici. Ou ici, si vous préférez. Ou .

A noter, une brève apparition du cousin de Papa Chile, surplombant la ville de son regard sombre, ainsi qu’une boisson pas vraiment comme les autres.

A plus dans le bus.

Quentin