Oscar 2012, H-Pas beaucoup

Ce soir, ce sont les Oscar. et si toute la France les attend un peu plus que d’habitude, je vais pour ma part en profiter plus tranquillement. Je me souviens que l’année dernière, j’avais bataillé pour rester éveiller un dimanche soir jusqu’à 5h du matin pour profiter d’un plateau ultra-relevé avec True Grit, Black Swan, The Town, Social Network, The Fighter, 127 heures et compagnie.

En plus, joli symbole, l’année de mon séjour au Mexique, vont se présenter face à trois des meilleurs acteurs américains… un français et un mexicain. En effet, si on attend tous le sacre de Jean Dujardin (pour ma part, je l’attends depuis OSS 117!), pour ce film magnifique qu’est The Artist, tout le Mexique attend et espère la victoire de Demián Bichir, pour son rôle dans A better life. Tout le monde l’espère (et prie, bienvenue au Mexique), parce que ce film traite d’un problème très particulier et particulièrement important ici : un travailleur mexicain luttant pour sa survie et celle de son fils sur le sol américain, tout en tentant d’éloigner celui-ci des drogues, gangs et autres travers de la vie. Autant vous dire que si le film est récompensé, cela sera perçu comme un symbole extrêmement fort de mon côté du Rio Grande.

En conclusion, j’ai devant les yeux le plateau le plus alléchant pour moi, ne serait-ce qu’au niveau des acteurs, avec l’excellent Gary Oldman, ces dieux que sont Pitt et Clooney, et ces deux étrangers qui espèrent ramener un homme nu doré avec une épée dans leur maison. Enfin, le chauvinisme prend quand même le dessus.

Niveau réalisateurs, moins de coups de coeur. Si ni Hazanavicius ni Scorsese n’ont l’Oscar, je vais bien faire la gueule. Enfin pour finir, un grand merci à l’Académie d’avoir nominé Bérénice Béjo en tant que second rôle, contrairement à l’Académie des César, parce que face à Meryl Streep ou Michelle Williams, ce n’était même pas la peine de payer l’avion.

Rendez-vous demain pour les résultats sur Brozkinos. En attendant, préparez-vous une bonne dose de café pour tenir toute la nuit, moi je vais juste commander les pizzas.

Quentin

3 Responses to “Oscar 2012, H-Pas beaucoup”

  1. Kevin dit:

    Mec j’ai fait la même blague que toi sur l’homme nu ! Tu me fais rêver :)

  2. tonton Philippo dit:

    hey, t’as vu qui c’est l’artiste….ça casse et ça classe…dommage que l’émotion et 45″ maxi de discours aient remplacé son humour…

  3. Camille dit:

    Mec l’année dernière à st’heure on skiait !

Commenter