Les projets de télé : ça commence fort (Boyard)

Après la radio, place à la télé! On continue l’apprentissage des médias par le pratique, et ça fait toujours autant plaisir… Cette fois-ci, même pas un cours sur l’histoire du média au Mexique et dans le monde, on est entré tout de suite dans le vif du sujet. Premier projet : le tournage d’un clip vidéo, depuis une vidéo existante, en espagnol. Dommage pour le dernier critère, on se serait probablement plus amusés sur un chanson anglophone, mais les perspectives sont belles quand même.

Du coup, ce vendredi, je suis parti pour un jour et demi de tournage à deux heures de León, à Ciudad Manuel Doblado, où vit l’un de mes “coéquipiers”. Direction “Las Musas”, un petit parc naturel parfait pour tourner un clip qui devrait être joli, esthétiquement parlant. Pour ce qui est du jeu d’acteurs, probablement un peu moins, on est quand même pas fait pour ça, à la base. Malheureusement, aucun de nous deux n’apparaîtra dans le clip. Disons qu’on faisait partie de l’équipe technique!

Quelques photos du tournage :

Une équipe conséquente de plusieurs caméramen, acteurs,

et donc photographe de caméramen et d’acteurs.

Les risques du tournage en milieu hostile. Le pied dans la rivière…

Brainstorming de fortune sur un pont

Du matériel digne des plus grandes productions hollywoodiennes : des machines à bulles!

Une équipe dévouée envers son projet qui n’hésite pas à se jeter à l’eau… A l’image de Bruno Mars!

Le clou du spectacle : des bateaux en papier de toutes les couleurs. La touche esthétique.

Quentin

Commenter