1

L’achat du jour.

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

Après coup, je me demande pourquoi je n’ai pas appelé cet article “Regardez tous, je viens d’acheter le plus beau t-shirt du monde entier, qui vient de dépasser le légendaire John Lemon !”.

Sûrement parce que c’est un peu long pour un nom d’article. Je ne vois pas d’autre raison.

Quentin

1

L’expression du jour.

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

“Si atropeyas a alguien, matalo bien.”

Traduction : “Si tu renverses quelqu’un, tue-le bien”.

Pour nous rendre à l’université, nous devons traverser un boulevard de pas moins de 2×5 voies. Nous nous sommes donc rapidement rendus compte qu’à l’inverse de la France, les piétons sont loins d’être les rois. Parfois, lorsque tu traverses et qu’une voiture arrive un peu plus loin, elle accélère pour te faire peur et te forcer à dégager le plus vite possible (Drôle). Même si tu traverses sur un passage piéton, il est hors de question pour eux de ralentir, tu n’as qu’à attendre que la voie se dégage.

Cela ne se vérifie en revanche que dans la pratique, puisqu’en théorie, c’est aux voitures de faire attention aux piétons. Ce qui nous amène donc à l’utilisation de l’expression du jour. La logique mexicaine est la suivante : “Si tu renverses quelqu’un, il te coûtera moins cher de payer ses funérailles, plutôt qu’une pension à vie”. Mieux vaut donc viser le strike, quitte à repasser une deuxième fois en arrière pour un joli spare.

Oui bon, j’ai été dans le passé un très bon médiocre joueur de Wii Bowling. D’où cette superbe métaphore.

Quentin

1

La réflexion du jour.

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

“Si tu postes les photos de tes échographies sur Facebook, tu es trop jeune pour avoir un bébé.”

C’est un fait : beaucoup de mexicaines ont des enfants très jeunes. Deux raison principales à cela : Les jeunes ont tendance à ne pas se protéger, et l’avortement, interdit dans plusieurs états, est très mal vu. Du coup, il n’est pas rare d’être en classe avec plusieurs étudiantes enceintes, et certains de nos camarades sont déjà parents.

3

Le concept du jour

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

Le Mode Bonsoir®.

Très grosse dédicace à Kévin pour le Mode Bonsoir®, concept inventé par un certain Fabrice et réutilisé (voire réinventé) autant que l’on puisse l’imaginer par nous deux, ces deux dernières années.

Définition : Le Mode Bonsoir® est une attitude, souvent retranscrite par une position corporelle relativement improbable, ou alors par un bref mouvement parfaitement calculé. Le Mode Bonsoir® est la plupart du temps, comme le dit si bien Norman, utilisé “dans le but de séduire la femme”.

Enfin, j’ajouterais qu’il est de rigueur d’annoncer un Mode Bonsoir à tes amis lorsque tu en vois un par la phrase suivante :

“Putain le mec là-bas il est calé en Mode Booonsoir !”

Pour vérifier que vous ayez bien compris le concept du Mode Bonsoir®, je vais mettre en place le jeu suivant : saurez-vous relier les définitions de différents Modes Bonsoir® (a,b,c,…) avec la photo qui correspond (1,2,3,…) ?

a) le mode “bonsoir je suis complètement détendu quand je te drague”. [NB : premier Mode Bonsoir® de l'histoire du Mode Bonsoir®]

b) le mode “bonsoir je mange une citrouille allongé sur du foin”.

c) le mode “bonsoir je t’attends dans le lit”

d) le mode “bonsoir, je pense pouvoir choper malgré mon costume ringard de super-héros”

e) le mode “bonsoir je charge mon pistolet”

f) le mode “bonsoir, je t’attends dans le salon (même si ta déco laisse à désirer)”

g) le mode “bonsoir, tu bouges, t’es mort”

h) L’INTRUS : je ne suis pas calé en Mode Bonsoir® [attention, piège !]

Photo 1

Photo 2

Photo 3

Photo 4

Photo 5

Photo 6

Photo 7

Photo 8

Le Mode Bonsoir®,

That’s definitely a thing.

.

Quentin

4

L’achat du jour

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

Parce que je ne pouvais tout simplement pas rentrer en France sans un maillot de Chicharito…

Bon, pour ceux qui ne connaitraient pas Javier “Chicharito” Hernandez, petit retour sur sa (courte) carrière…

Chicharito est donc un footballeur international mexicain de 23 ans, jouant actuellement à Manchester United. Il doit son surnom pour le moins bizarre (Chicharito veut dire “petit pois”) à ses yeux verts, ainsi qu’à son père, autre international mexicain, qui était lui surnommé Chicharo (“le pois”).

Formé au club de Chivas de Guadalajara (l’un des plus grands clubs mexicains), il débute en championnat à 18 ans en marquant dès son premier match. Il explose réellement en 2010 où il devient titulaire à Guadalajara et empile les buts. Il attire alors l’attention du sélectionneur… et d’Alex Ferguson, le manager de Manchester United, qui le recrute à l’été 2010, juste avant la Coupe du Monde.

C’est d’ailleurs lors du Mondial que Chicharito se montre au niveau international, en précipitant la chute des Bleus : c’est en effet lui qui marque le premier but de la victoire du Mexique (2-0), lors du match au cours duquel Anelka aurait insulté Domenech, avant que les joueurs n’aillent se terrer dans leur bus.

Chicharito élimine Lloris avant de crucifier la France.

Il débarque donc à Manchester après la Coupe du Monde, où il devient très vite le joker de luxe de Ferguson, en débloquant énormément de situations lors de ses entrées en jeu. 20 buts en 45 matchs (la plupart en tant que remplaçant), les stats sont très bonnes.

Aujourd’hui, il reste le joker de United, mais est devenue la star de tout un pays, le Zidane mexicain en quelque sorte.

Chicharito s’est donc fait un (sur)nom.

1

Les mots du jour

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

“Fresa” et “Naco”

Ces deux mots font partie des plus récurrents de la langue mexicaine, et permettent de faire comprendre une idée sur à peu près n’importe quel sujet de la vie courante.

Fresa, qui signifie littéralement “fraise” est plus ou moins l’équivalent français du mot “bourge”, en opposition à Naco qui pourrait se traduire par “beauf”.

Ces deux expressions peuvent se rapporter à n’importe quel sujet : une personne, une musique, un lieu, une attitude, etc.

Exemple :

“Ayer, fuimos a un antro que parecía muy fresa, ¡pero la musica era bién naca!”

Traduction (approximative) : “Hier on est allé dans une boîte qui avait l’air trop classe, mais ils ont passé que du Johnny !”

1

Réponse à la devinette du jour

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

Bon, cette fois, les bonnes réponses ont été plus nombreuses. il faut dire que c’était aussi bien plus simple. Cette phrase, tirée d’une conversation tout à fait cordiale entre une amie mexicaine et moi-même, se traduit donc par :

“Va niquer ta mère, enculé.”

Au-delà de l’aspect purement orthographique, mettant en exergue des différences de prononciation relativement importantes si l’on considère que nous avons ici affaire à deux langues latines aux racines communes (cette phrase, déjà très longue, est en plus, absolument chiante à lire), je souhaiterais insister sur l’échange culturel entre étudiants mexicains et français. Après moins de deux mois passés ici, nous parvenons non seulement à nous faire comprendre de tous, mais nos amis parlent déjà (à défaut de l’écrire) un français très correct.

Bien cordialement,

Quentin

6

La devinette du jour

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour

Nous avons appris (oralement) une phrase française à une amie mexicaine. Celle-ci a essayé de la retranscrire à l’écrit.
Pourrez-vous la déchiffrer?

“Veni queta meg on ciule.”

Nettement plus simple que la dernière devinette du jour…

5

La découverte du jour…

LA QUESADILLA A LA RACLETTE.

Etant donné que nous vivons au Mexique, nous sommes privés de nos petites spécialités françaises.

En marchant sur la Plaza Mayor (le grand centre commercial de la ville), nous avons aperçu une petite boutique nommée “LA EUROPEA”. Par curiosité, nous avons décidé de nous y rendre.

Et là, c’est le drame.

Du vin de partout, du Bordeaux, du Bourgogne, du Chardonnay, du rosé, du blanc, du champagne, de la raclette, de la fondue, du chorizo, du gruyère…bref..DU RÊVE pour tout français. Quentin, ému, a acheté un morceau de raclette…la larme à l’oeil.

En rentrant, nous avons inventé une super recette “franco-mexicaine”, un nouveau concept mélangeant un plat mexicain populaire (les quesadillas) et deux ingrédients que tout bon savoyard apprécie: la raclette et le jambon cru.

Afin de vous donner un petit aperçu, voici une petite vidéo qui vous mettra – j’en suis sûre – l’eau à la bouche. J’espère que vous saurez apprécier les commentaires de beaufs, l’accent du sud et le petit générique. ENJOY!

Maëlle.

Si la vidéo ne fonctionne pas, cliquez ici !

1

La boisson du jour

Ecrit par lossanchos dans Les petits plaisirs du jour
.
La “michelada”

Non, je n’ai pas vomi dans mon verre. Ceci est bien une boisson typiquement mexicaine.

La “michelada” est préparée à base de bière, dans laquelle on ajoute du jus de citron, une pincée de sel, et bien sûr, de la sauce pimentée. Après avoir ajouté du sel sur le bord du verre, vous êtes prêts à déguster. Pour être honnête, je m’attendais à pire, mais ça ne vaut tout de même pas une simple bière bien fraîche. Mais je valide.